Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

neuroscientifique montre ce que le jeûne fait pour votre cerveau et pourquoi Big Pharma l'étudie

par sarah 13 Juin 2017, 22:01 Astuces maison

Ven 11 Déc 2015: Voici une conférence de TEDx donnée par Mark Mattson, le chef actuel du Laboratoire de neurosciences à l'Institut national sur le vieillissement. Il est également professeur de neurosciences à l'Université Johns Hopkins, et l'un des principaux chercheurs dans le domaine des mécanismes cellulaires et moléculaires sous-jacents multiples maladies neurodégénératives, comme Parkinson et la maladie d'Alzheimer.

J’ai choisi d’inclure « Big Pharma » dans le titre parce que c’est exactement ce qu’il en est. Il y a eu d’innombrables exemples de manipulation de la recherche publiée de la part des sociétés pharmaceutiques au cours des dernières années. C’est la raison pour laquelle le professeur de médecine de Harvard Arnold Seymour Relman a dit au monde que la profession médicale a été achetée par l’industrie pharmaceutique. C’est la raison pour laquelle le Dr Richard Horton, rédacteur en chef du Lancet, a récemment déclaré qu’une grande partie de la littérature scientifique publiée aujourd’hui est tout simplement fausse. C’est la raison pour laquelle la Dr Marcia Angell, ancienne rédactrice en chef du New England Journal of Medicine, a déclaré que « l’industrie pharmaceutique aime à se présenter comme une industrie fondée sur la recherche, comme source de médicaments innovants. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. » Et c’est pourquoi John Loannidis, épidémiologiste à la faculté de médecine de l’université de Stanford, a publié un article intitulé « Pourquoi la plupart des résultats de la recherche publiée sont faux » qui est devenu par la suite l’article le plus largement consulté dans l’histoire de la Public Library of Science (PLoS).

J’ai aussi choisi de mentionner « Big Pharma » en raison des commentaires du Dr Mattson vers la fin de la vidéo.

« Pourquoi est-ce que le régime normal est de trois repas par jour plus des collations? Ce ne sont pas les meilleures habitudes alimentaires, maintenant c’est mon opinion, mais je pense qu’il y a beaucoup de preuves à l’appui. Il y a beaucoup de pressions pour qu’il y ait ces habitudes alimentaires, il y a beaucoup d’argent en jeu. L’industrie alimentaire – vont-ils gagner de l’argent si on saute le petit déjeuner comme je l’ai fait aujourd’hui? Non, ils vont perdre de l’argent. Si les gens jeûnent, l’industrie alimentaire perd de l’argent. Qu’en est-il de l’industrie pharmaceutique? Et si les gens pratiquaient le jeûne intermittent, faisaient de l’exercice régulièrement et étaient en très bonne santé, est-ce-que l’industrie pharmaceutique gagnerait de l’argent avec des gens en bonne santé? »

 

Mark et son équipe ont publié plusieurs articles qui expliquent comment jeûner deux fois par semaine pourrait réduire de manière significative le risque de développer à la fois la maladie de Parkinson et d’Alzheimer.

« Les changements alimentaires ont longtemps été connus pour avoir un effet sur le cerveau. Les enfants qui souffrent de crises d’épilepsie en ont moins lorsqu’on leur fait pratiquer la restriction calorique ou des jeûnes. On croit que le jeûne relance les mesures de protection qui aident à contrebalancer les signaux surexcités que les cerveaux des épileptiques reçoivent souvent. (Certains enfants épileptiques ont également tiré profit d’un régime spécifique: élevé en gras et faible en glucides.) Les cerveaux normaux, quand ils sont trop nourris, peuvent déjà expérimenter une autre sorte d’excitation incontrôlée qui altère les fonctions cérébrales » , ont reporté Mattson et un autre chercheur en janvier dans la revue Nature Reviews Neuroscience. (source)

Fondamentalement, quand vous jetez un coup d’œil aux études sur la restriction calorique, nombreuses sont celles qui montrent une espérance de vie prolongée ainsi qu’une capacité améliorée pour combattre les maladies chroniques.

« La restriction calorique (RC) prolonge la vie et retarde les maladies chroniques liées à l’âge chez une grande variété d’espèces incluant les rats, les souris, les poissons, les mouches, les vers de terre et les levures. Le mécanisme ou les mécanismes par lesquels cela se passe sont flous. »

La citation ci-dessus est tirée d’un examen de la littérature scientifique qui a plus de 10 ans. Le travail présenté ici nous montre maintenant quels sont ces mécanismes qui étaient auparavant incertains.

Le jeûne fait de bonnes choses pour le cerveau, et c’est évident avec tous les changements neurochimiques bénéfiques qui se produisent dans le cerveau quand nous jeûnons. Cela améliore également les fonctions cognitives, augmente les facteurs neurotrophiques, augmente la résistance au stress et réduit l’inflammation.

Le jeûne est un défi pour votre cerveau, et le cerveau répond à ce défi en adaptant les voies de réponse au stress qui aident votre cerveau à mieux faire face au stress et aux maladies. Les mêmes changements qui se produisent dans le cerveau durant le jeûne imitent les changements qui arrivent avec un exercice physique régulier. Ils améliorent tous les deux la production de protéines dans le cerveau (facteurs neurotrophiques), ce qui a pour résultat de promouvoir la croissance des neurones, la connexion entre les neurones, et la force des synapses.

« Les défis pour votre cerveau, que ce soit le jeûne intermittent ou l’exercice vigoureux (…) sont des défis cognitifs. Quand ça arrive les circuits neuronaux sont activés, les niveaux de facteurs neurotrophiques augmentent, ce qui favorise la croissance des neurones et la formation et le renforcement des synapses (…) »

Le jeûne peut également stimuler la production de nouvelles cellules nerveuses depuis les cellules souches de l’hypothalamus. Il mentionne également les cétones (une source d’énergie pour les neurones), et indique comment le jeûne stimule leur production et augmente également le nombre de mitochondries dans les neurones et dans les cellules nerveuses.

commentaires

Amani 14/06/2017 10:32

Gloire à Dieu! Le prophète de l 'islam jeûnait deux fois par semaine et il est louable pour tout musulman de le suivre:

Haut de page