Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Astuces Beauté, Santé et Maison

Recettes, remèdes, conseils, trucs et astuces naturels et économiques pour la beauté, la santé, les enfants et la maison

LES FRAISES ET LES ÉPINARDS SONT LES PLUS CONTAMINÉS

Chaque année depuis 2004, l’organisme environnemental américain EWG publie un guide à l’intention du consommateur, indiquant le degré de contamination aux pesticides de 48 fruits et légumes populaires. Ces résultats sont basés sur plus de 35 000 échantillons de produits testés par la FDA aux États-Unis. De là sont tirées deux listes, appelées « Dirty Dozen » et « Clean Fifteen », qui permettent de guider les consommateurs dans leurs achats de fruits et légumes. 

 


Pour la deuxième année de suite, un fruit très populaire, la fraise, se hisse en tête du Dirty Dozen, alors que les épinards passent de la huitième à la deuxième place, le tout causé par une forte augmentation des résidus de pesticides sur les épinards non biologiques depuis la dernière fois que la culture a été testée, il y a huit ans. Autre grande « perdante », la poire, qui fait sa première apparition sur la liste, en sixième place. 

Maïs, avocat, ananas, chou et oignon remportent la palme du côté des fruits et légumes présentant le moins de résidus de pesticides. À méditer à votre prochaine virée à l’épicerie.

Dirty Dozen

1. Fraise

2. Épinard

3. Nectarine

4. Pomme

5. Pêche

6. Poire

7. Cerise

8. Raisin

9. Céleri

10. Tomate

11. Poivron

12. Pomme de terre Clean Fifteen

1. Maïs

2. Avocat

3. Ananas

4. Chou

5. Oignon

6. Pois verts (congelés)

7. Papaye

8. Asperge

9. Mangue

10. Aubergine

11. Melon de miel

12. Kiwi

13. Cantaloup

14. Chou-fleur

15. Pamplemousse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de sarah sur le portail Overblog

Commenter cet article