Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Astuces Beauté, Santé et Maison

Recettes, remèdes, conseils, trucs et astuces naturels et économiques pour la beauté, la santé, les enfants et la maison


Quelle est la différence entre une crise cardiaque, un arrêt cardiaque et un AVC

Publié par sarah sur 27 Novembre 2015, 19:08pm

Catégories : #santé naturelle

Quelle est la différence entre une crise cardiaque, un arrêt cardiaque et un AVC

Vous avez tendance à confondre, voire à ignorer totalement la différence entre une crise cardiaque, un arrêt cardiaque et un (AVC) ? Voici quelques éclairages pour distinguer clairement ces trois problèmes de santé.

Comment se produit une crise cardiaque ?

Généralement, une crise cardiaque se produit lorsque l’approvisionnement en sang est bloqué par un resserrement des artères dû à un caillot de sang. Les dangers se produisent lorsque le flux sanguin n’est pas restauré, ou lorsque le manque d’oxygène impacte le muscle cardiaque.

Une crise cardiaque et un arrêt cardiaque sont deux problèmes de santé différents. En effet, l’arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur rencontre des dysfonctionnements ou quand les fonctions cardiaques s’interrompent brusquement. Par conséquent, le cœur n’arrive plus à pomper le sang vers le cerveau, lespoumons et autres organes.

Une crise cardiaque résulte d’un problème d’approvisionnement en sang au niveau du cœur. Elle se produit lorsque le flux sanguin vers le cœur est bloqué, le plus souvent par une accumulation de graisse, de cholestérol et d’autres substances qui forment une plaque dans les artères alimentant le cœur (les artères coronaires). Interrompu, le flux sanguin peut endommager ou détruire une partie du muscle cardiaque.

La crise cardiaque, également appelée « infarctus du myocarde », peut être mortelle si vous ne réagissez pas à temps. Elle est un état d’urgence, et il est impératif de consulter votre médecin dès l’apparition des symptômes.

Les symptômes de la crise cardiaque :

• Pression, oppression et essoufflement

• Douleur intense au niveau de la poitrine ou des bras et qui peut toucher le cou, la mâchoire et le dos

• Nausées, évanouissements ou étourdissements soudains

• Indigestion, brûlures d’estomac ou douleurs abdominales

• Sueurs froides et fatigue

Les facteurs de risque :

La mauvaise alimentation, le stress, l’hypertension, l’âge, la cigarette, la mauvaise hygiène de vie, le diabète, l’obésité et les antécédents familiaux.

Que faire en cas de crise cardiaque ? Appeler le SAMU

Comment se produit un accident vasculaire cérébral (AVC) ?

Un accident vasculaire cérébral (AVC) se manifeste lorsque la circulation sanguine vers le cerveau est défaillante ou interrompue, ce qui conduit à la mort des cellules nerveuses.

L’AVC se manifeste lorsque le flux sanguin vers le cerveau s’interrompt et il suffit de quelques minutes pour que les cellules nerveuses commencent à mourir. Selon la Direction Générale de la Santé (DGS), l’AVC est la troisième cause de décès en France.

Il existe deux types d’AVC, l’accident vasculaire cérébral ischémique, qui est le plus courant et causé par un caillot de sang qui bloque un vaisseau sanguin dans le cerveau, et l’accident vasculaire cérébral hémorragique qui est provoqué par un vaisseau sanguin interrompu et saignant dans le cerveau.

Les symptômes de l’AVC :

• Engourdissement

• Faiblesse soudaine du visage, des bras ou des jambes, particulièrement au niveau d’un seul côté du corps

• Incapacité à comprendre et à parler

• Confusion et problème de vision soudains

• Difficulté à marcher

• Étourdissements, perte d’équilibre ou de coordination

Maux de tête intenses et sans cause connue

Que faire en cas d’AVC ? Appeler le SAMU

Vous avez tendance à confondre, voire à ignorer totalement la différence entre une crise cardiaque, un arrêt cardiaque et un (AVC) ? Voici quelques éclairages pour distinguer clairement ces trois problèmes de santé.

Comment se produit une crise cardiaque ?

Généralement, une crise cardiaque se produit lorsque l’approvisionnement en sang est bloqué par un resserrement des artères dû à un caillot de sang. Les dangers se produisent lorsque le flux sanguin n’est pas restauré, ou lorsque le manque d’oxygène impacte le muscle cardiaque.

Une crise cardiaque et un arrêt cardiaque sont deux problèmes de santé différents. En effet, l’arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur rencontre des dysfonctionnements ou quand les fonctions cardiaques s’interrompent brusquement. Par conséquent, le cœur n’arrive plus à pomper le sang vers le cerveau, lespoumons et autres organes.

Une crise cardiaque résulte d’un problème d’approvisionnement en sang au niveau du cœur. Elle se produit lorsque le flux sanguin vers le cœur est bloqué, le plus souvent par une accumulation de graisse, de cholestérol et d’autres substances qui forment une plaque dans les artères alimentant le cœur (les artères coronaires). Interrompu, le flux sanguin peut endommager ou détruire une partie du muscle cardiaque.

La crise cardiaque, également appelée « infarctus du myocarde », peut être mortelle si vous ne réagissez pas à temps. Elle est un état d’urgence, et il est impératif de consulter votre médecin dès l’apparition des symptômes.

Les symptômes de la crise cardiaque :

• Pression, oppression et essoufflement

• Douleur intense au niveau de la poitrine ou des bras et qui peut toucher le cou, la mâchoire et le dos

• Nausées, évanouissements ou étourdissements soudains

• Indigestion, brûlures d’estomac ou douleurs abdominales

• Sueurs froides et fatigue

Les facteurs de risque :

La mauvaise alimentation, le stress, l’hypertension, l’âge, la cigarette, la mauvaise hygiène de vie, le diabète, l’obésité et les antécédents familiaux.

Que faire en cas de crise cardiaque ? Appeler le SAMU

Comment se produit un accident vasculaire cérébral (AVC) ?

Un accident vasculaire cérébral (AVC) se manifeste lorsque la circulation sanguine vers le cerveau est défaillante ou interrompue, ce qui conduit à la mort des cellules nerveuses.

L’AVC se manifeste lorsque le flux sanguin vers le cerveau s’interrompt et il suffit de quelques minutes pour que les cellules nerveuses commencent à mourir. Selon la Direction Générale de la Santé (DGS), l’AVC est la troisième cause de décès en France.

Il existe deux types d’AVC, l’accident vasculaire cérébral ischémique, qui est le plus courant et causé par un caillot de sang qui bloque un vaisseau sanguin dans le cerveau, et l’accident vasculaire cérébral hémorragique qui est provoqué par un vaisseau sanguin interrompu et saignant dans le cerveau.

Les symptômes de l’AVC :

• Engourdissement

• Faiblesse soudaine du visage, des bras ou des jambes, particulièrement au niveau d’un seul côté du corps

• Incapacité à comprendre et à parler

• Confusion et problème de vision soudains

• Difficulté à marcher

• Étourdissements, perte d’équilibre ou de coordination

Maux de tête intenses et sans cause connue

Que faire en cas d’AVC ? Appeler le SAMU

Comment se produit un arrêt cardiaque ?

L’arrêt cardiaque est la perte subite et inattendue de la fonction cardiaque qui entraîne un arrêt de la respiration et de la conscience. Un arrêt cardiaque se produit à cause d’un trouble électrique dans le cœur. La fonction régulière de pompage est alors perturbée, empêchant le sang de circuler dans le reste de l’organisme. Ce problème de santé est connu sous le nom d’arythmie (battements cardiaques irréguliers) et peut provoquer un arrêt global de l’action de pompage du cœur.

L’arrêt cardiaque diffère de la crise cardiaque qui survient lorsque le flux sanguin vers le cœur est encombré. Cependant, une crise cardiaque peut parfois causer une perturbation électrique qui conduit à un arrêt cardiaque soudain.

Il est important de savoir qu’un arrêt cardiaque soudain est une urgence médicale. Si ce problème de santé n’est pas traité immédiatement, il peut conduire à la mort subite, car le cœur devient incapable de pomper le sang et l’apport en oxygène aux différentes parties du corps, notamment au cerveau, est bloqué.

Symptômes de l’arrêt cardiaque :

• Étourdissements

• Perte de conscience

• Difficulté à respirer

Quelques chiffres…

En 2013, lors du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) à Amsterdam, une étude française livre ses résultats, selon lesquels seulement 7% des personnes victimes d’un arrêt cardiaque en dehors d’un établissement hospitalier arrivent à survivre. Et aux États-Unis, près de 360 ​​000 arrêts cardiaques se produisent chaque année en dehors de l’hôpital.

Les facteurs de risque :

L’âge, la cigarette, l’alcool ou les drogues, les antécédents familiaux, les antécédents d’arythmie et la maladie coronarienne.

Que faire en cas d’arrêt cardiaque ? Appeler le SAMU

Comment se produit un arrêt cardiaque ?

L’arrêt cardiaque est la perte subite et inattendue de la fonction cardiaque qui entraîne un arrêt de la respiration et de la conscience. Un arrêt cardiaque se produit à cause d’un trouble électrique dans le cœur. La fonction régulière de pompage est alors perturbée, empêchant le sang de circuler dans le reste de l’organisme. Ce problème de santé est connu sous le nom d’arythmie (battements cardiaques irréguliers) et peut provoquer un arrêt global de l’action de pompage du cœur.

L’arrêt cardiaque diffère de la crise cardiaque qui survient lorsque le flux sanguin vers le cœur est encombré. Cependant, une crise cardiaque peut parfois causer une perturbation électrique qui conduit à un arrêt cardiaque soudain.

Il est important de savoir qu’un arrêt cardiaque soudain est une urgence médicale. Si ce problème de santé n’est pas traité immédiatement, il peut conduire à la mort subite, car le cœur devient incapable de pomper le sang et l’apport en oxygène aux différentes parties du corps, notamment au cerveau, est bloqué.

Symptômes de l’arrêt cardiaque :

• Étourdissements

• Perte de conscience

• Difficulté à respirer

Quelques chiffres…

En 2013, lors du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) à Amsterdam, une étude française livre ses résultats, selon lesquels seulement 7% des personnes victimes d’un arrêt cardiaque en dehors d’un établissement hospitalier arrivent à survivre. Et aux États-Unis, près de 360 ​​000 arrêts cardiaques se produisent chaque année en dehors de l’hôpital.

Les facteurs de risque :

L’âge, la cigarette, l’alcool ou les drogues, les antécédents familiaux, les antécédents d’arythmie et la maladie coronarienne.

Que faire en cas d’arrêt cardiaque ? Appeler le SAMU

source:http://www.santeplusmag.com/quelle-est-la-difference-entre-une-crise-cardiaque-un-arret-cardiaque-et-un-avc/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents