Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Astuces Beauté, Santé et Maison

Recettes, remèdes, conseils, trucs et astuces naturels et économiques pour la beauté, la santé, les enfants et la maison


Son mari l’accuse de n’avoir rien fait dans la maison, mais elle lui enseigne toute une leçon!

Publié par sarah sur 11 Octobre 2015, 19:20pm

Catégories : #cool

Son mari l’accuse de n’avoir rien fait dans la maison, mais elle lui enseigne toute une leçon!

Son mari revient du boulot et l’accuse de n’avoir rien foutu dans la maison… ce qu’elle lui répond est une véritable leçon pour tous les hommes!

« Mon mari est revenu à la maison aujourd’hui et m’a vue assise sur le divan, un jeune enfant sur les genoux pendant que j’allaitais notre bébé. J’essayais de tourner la page d’un livre de ma main libre en écoutant le son de la sirène du four pour m’assurer que les côtelettes de porcs seraient juste à point.

Mon mari m’a alors regardé innocemment et m’a demandé : « Alors as-tu fait quelque chose aujourd’hui ? »

Heureusement pour lui, j’étais trop occupée pour lui sauté au cou pour l’étrangler sur le champ ! C’est probablement mieux ainsi car je ne pense pas que de poser une question stupide est une raison valable pour un meurtre dans ce pays. Laissez-moi donc vous dire pourquoi j’en suis rendue là dans ma vie où je n’ai pas toujours été au bord de la folie !

Je suis donc là, assise avec l’enfant dans mes bras, à me demander comment répondre à la question de mon cher mari. Est-ce que j’ai fait quelque chose aujourd’hui ?!?

Je pense que oui, même si peu de choses semblent avoir été accomplies. J’ai partagé le déjeuner au lit avec un charmant jeune homme. Bien sûr il s’agissait de gruau avec des miettes de biscuits éparpillées entre les couvertures, mais quand même ! Ce jeune homme mesure presque trois pieds et devient tout excité quand il voit des dinosaures mauves, des camions jouets ou des pommes de terre frites. J’ai ensuite pu faire une balade relaxante dans les bois. Bon il a fallu me méfier des couleuvres, grenouilles et autres lézards, en plus d’aller sentir les pissenlits ici et là. J’ai lavé une brassée de vêtements, fait sécher ces vêtements pour ensuite les remettre dans le panier. Cette brassée est maintenant sur mon lit attendant ma décision de les ranger ou de simplement les empiler sur le bureau.

J’ai lu quelques classiques littéraires dans ma vie, mais je doute d’avoir bientôt l’occasion de retourner dans la section adulte de la bibliothèque locale. Entre temps, j’ai épousseté, balayé, organisé et réarrangé. J’ai essuyé quelques larmes et j’ai espéré, prié, enlacé et testé ma patience, tout ça avant l’heure du midi.

Il y a à peine quatre ans, j’avais un bon emploi, des revenus stables et une voiture qui ne pouvait contenir une équipe de sport professionnel et moi de manière confortable. Je regardais à la télévision des émissions où il n’y avait aucune marionnette. Je me couchais bien plus tard que 21h00 le soir. Je riais à la vue de ces personnes qui parcourait la moitié du pays avec leur équipement de camping, trois enfants qui criaient et un chien tout en appelant cela des « vacances ». Je suis aujourd’hui devenue l’une de ces personnes !

Que m’est-il arrivé ? Le petit bâton du test de grossesse est devenu bleu ! J’ai échangé ma lingerie Victoria’s Secrets pour des culottes en coton et des brassières solides d’allaitement. Ma perception de la vie « privée » est de pouvoir utiliser la salle de bain seule sans qu’un enfant de deux ans ne tape dans la porte pendant que le bébé assis sur mes genoux déroule le rouleau de papier de toilette. Et je comprends aujourd’hui parfaitement que l’expression « mère au foyer » ne fait pas référence à une femme qui a choisi de ne plus travailler à l’extérieur de la maison, mais plutôt une femme qui ne parvient jamais à franchir le seuil de la porte d’entrée du foyer familial.

EST-CE QUE J’AI FAIT QUELQUE CHOSE AUJOURD’HUI ?!?

Assurément ! Je comprends maintenant ce que les gens veulent dire quand ils affirment que le travail le plus difficile qui soit est celui de parent. Dans ma vie « avant les couches », j’étais capable d’enseigner à de jeunes esprits comment diviser des fractions et écrire des phrases complexes, alors que je peine aujourd’hui à montrer à un enfant de deux ans comment se servir de la toilette. J’ai déjà été capable de circuler dans des rues bondées, cellulaire à l’oreille tout en cherchant le meilleur poste de radio, alors que j’ai aujourd’hui de la difficulté à enligner correctement les roues du carrosse pour aller dans la bonne direction. J’ai un diplôme universitaire, j’ai écrit des articles de journaux et gagner des prix, mais je n’arrive pas à trouver le moyen d’enlever les taches de carottes sur le tapis. J’avais l’habitude de débattre de politique avec mes amis, alors que maintenant nous débattons à savoir si les couches lavables sont mieux que les jetables. Et quand ais-je arrêté de m’exprimer avec des phrases comportant plus de cinq mots ???

Alors en réponse à mon mari, oui, j’ai fait quelque chose aujourd’hui. En fait, je suis sur le point de réussir un des plus grands accomplissements de toute une vie. Non, je n’ai pas trouvé un remède au Sida, ni instauré la paix dans le monde, mais j’ai tenu un petit miracle dans mes bras. Deux en fait ! Mes enfants sont mon plus grand accomplissement, et avoir la chance de les élever est mon plus grand défi. J’ignore s’ils deviendront de grands leaders ou des chirurgiens de réputation internationale. Franchement, ça m’importe peu, tant qu’ils deviennent des personnes respectables. Ils sont ma plus grande joie, même si je pleure parfois de frustration le soir avant de m’endormir.

L’important est qu’aujourd’hui je les ai vu faire un pas de plus vers cet objectif dans cette grande aventure qu’est la vie. Aussi demandant que puisse être le quotidien d’un parent, c’est également très satisfaisant car nous utilisons toute notre sagesses, nos talents et habilités pour façonner une autre personne. Et c’est cette personne, ces personnes qui, en retour, utiliseront leurs dons pour bâtir notre future. Alors chaque comptine que je récite, chaque poussée de balançoire donnée, chaque petite main que je tiens représente QUELQUE CHOSE !!!

Et je l’ai fait aujourd’hui !

La maternité est un véritable miracle. C’est un travail dur et sans reconnaissance, mais c’est aussi le rôle le plus important que quelqu’un puisse avoir. J’espère que cette histoire vous aidera à vous rappeler de démontrer votre appréciation à votre mère/épouse/partenaire aujourd’hui tout en les aidant à se sentir aimé et spécial.

Source: http://www.upmoments

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents